Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est le cƓur vraiment serrĂ© que j'ai quittĂ© hier Byron Bay et les belles rencontres que j'ai faites la bas...
En trois semaines j'ai vĂ©cu des moments super intenses et forts en Ă©motion qui ont changĂ© ma vie Ă  jamais, j'en suis sĂ»re mĂȘme si ça paraĂźt un peu loufoque ou exagĂ©rĂ©...


Je n'oublierai pas cette premiÚre soirée au chicky Monkey avec un vigil qui a du nous prendre pour des folles tout ça à cause de leurs rÚgles étranges dans les night-clubs.


Je n'oublierai pas notre arrivĂ©e au club de rugby et notre premiĂšre discussion avec des papys hyper sympas dans le camping oĂč nous avions "notre" salle de bain, et un terrain de rugby rien qu'Ă  nous. On s'est mĂȘme rĂ©servĂ© le droit de le traverser avec la voiture et d'aller marquer un essai avec !


Je n'oublierai jamais ma soirĂ©e d'anniversaire qui a commencĂ© Ă  l'inauguration d'un magasin oĂč on a bien mangĂ© et surtout bien bu, dansĂ© pieds nus sur de la musique provenant d'un digeridoo. Puis essayer de trouver un endroit ou sortir et finir assis par terre sur le parking de woolworths Ă  cuisiner des pommes de terres, boire du rhum, chanter Edith Piaf comme des malades ...


Je n'oublierai pas ma rencontre avec Edward alias mister Lion (60 ans, vivant dans la rue) avec qui j'ai adoré passer mes journées à discuter,


Je n'oublierai jamais ce jour oĂč j'ai pris un papier dans la rue distribuĂ© par Ken Nee que je considĂšre comme mon maĂźtre spirituel parce qu'il a changĂ© ma vie avec le message qu'il m'a transmis,


Je n'oublierai pas le cafĂ© oska tenu par Mani oĂč j'ai fait la rencontre de GaĂ©tan qui m'a fait ma premiĂšre dread, de Marina que je reverrai en France, et de Russ avec qui j'ai apprĂ©ciĂ© passer du temps et discuter de sujets profonds.


Je n'oublierai pas tous ces musiciens que j'ai croisés au coin des rues et spécialement Ziggy Alberts qui a un talent fou.


Je n'oublierai jamais mon premier jour au backpack quand je suis arrivée toute seule et que j'ai fait la rencontre de "kouentine" (Quentin) qui m'a tout de suite présenté ceux qui sont devenus des personnes trÚs importantes pour moi, des rencontres inoubliables avec qui j'ai passé des moments extraordinaires : se faire réveiller tous les matins par deux cinglés qui jouent du ukulele et du djembe en chantant atrocement mal, passer des soirées à boire du gossip degueu, écouter de la musique, apprendre à jouer du djembe avec Scott, danser sur la plage, regarder les étoiles, cuisiner tous ensemble, parler un anglais minable qui fait rire tout le monde (mais qui est compréhensible par tous !), dormir sur le canapé parce que y'avait des puces dans mon lit et que j'en avais marre de me gratter sans cesse et j'en passe !

Je n'oublierai JAMAIS tous ces instants oĂč je me suis sentie bien Ă  ĂȘtre seule sur la plage, marcher, s'initier Ă  la mĂ©ditation,faire des bracelets que j'offre Ă  ceux qui me marquent, danser dans la rue...
Tous ces moments qui font que je me suis sentie libre, épanouie, heureuse, sans aucunes angoisses à l'intérieur de moi, tous ces moments qui m'ont tout simplement transformés !
Merci Ă  Quentin, Max, Scott, Jeremy, Bastien, Baptiste, Caroline, Carole, Chelsea, Karim, Hiro, Baptiste, Facundo et tous les autres Markus, Kitty, Luke, Linda etc. Et bien Ă©videmment JULIE!


Lorsqu'on est loin de ses proches et que l'on rencontre des personnes qui sont dans le mĂȘme cas que nous, les liens qui se crĂ©ent deviennent forts assez rapidement. On vit ensemble, on mange ensemble, on dort dans la mĂȘme chambre ; bref, on partage beaucoup de choses qui font que l'on s'attache vite et qu'aprĂšs les aurevoirs sont difficiles..


Ma derniĂšre soirĂ©e la bas a vraiment Ă©tĂ© magique. En tant que backpackers on mange assez mal, pour pas cher et j'ai voulu qu'on partage un "vrai repas" donc j'ai cuisinĂ© un tajine. Tout le monde Ă©tait content. On a poursuivi la soirĂ©e dans la bonne humeur, on a dansĂ©, on a chantĂ© et on a fini dehors sur l'herbe puis sur la plage. Ils ont tous pris le temps de me laisser un petit mot dans mon carnet.. Je n'aurais pu rĂȘver mieux !

Le jour de mon départ, ils étaient tous présents pour m'accompagner jusqu'au bus. On s'est promis de se revoir, j'espÚre profondément que ça se fera car je suis vraiment peinée de les avoir quitté (vous connaissez bien mon cÎté sentimental).


En bref : je n'oublierai JAMAIS mon séjour à Byron Bay !!!


Maintenant je suis à Sydney et c'est vraiment étrange de se retrouver seule dans cette ville immense aprÚs ces trois semaines passées à byron , à deux pas de la plage, des hippies et des musiciens...

C'est un nouveau tournant, diffĂ©rent de ce que j'ai vĂ©cu avant et j'espĂšre l'apprĂ©cier. Dans tous les cas, je m'envole vendredi pour BALI oĂč je pense que j'aurais encore plein de choses Ă  raconter !


Leçon du soir : Quand on voyage, on vit des moments vraiment intenses, qui nous transforment et nous font nous sentir vivant. Les rencontres que l'on fait changent notre vie. Mais, le voyage fait aussi souffrir lorsqu'il faut dire aurevoir, on se dit que l'on ne reverra peut ĂȘtre jamais toutes ces personnes avec qui on a vĂ©cu des moments forts (mĂȘme si on espĂšre le contraire).
Et on repart vers l'inconnu, à la découverte de nouveaux horizons et de nouvelles rencontres qui changeront elles aussi nos vies et avec qui les aurevoirs seront encore difficiles...
Aujourd'hui j'ai passĂ© la journĂ©e avec une fille qui m'a dit une phrase que je trouve assez juste : "les rencontres que tu fais te laissent une marque Ă  vie comme si elles Ă©taient des pierres dans ton cƓur qui bĂątissent des buildings au fur et Ă  mesure" => house of love. J'ai aimĂ© l'idĂ©e.


La suite au prochain Ă©pisode.
Bises Ă  tous ceux qui liront ce LOOOONG message en entier !

💃

Bye bye BYRON BAY ���
Bye bye BYRON BAY ���
Bye bye BYRON BAY ���
Bye bye BYRON BAY ���
Bye bye BYRON BAY ���
Bye bye BYRON BAY ���
Bye bye BYRON BAY ���
Bye bye BYRON BAY ���
Bye bye BYRON BAY ���

La vie en rose part 11 by my friends From Byron bay !

Ce genre de moment fou oĂč tu te sens libre de faire ce que tu veux..

Partager cet article

Repost 0