Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La vida gitana...
La vida gitana...
La vida gitana...
La vida gitana...
La vida gitana...
La vida gitana...
La vida gitana...
La vida gitana...
La vida gitana...

Arrivée à Noosa hier.

Après avoir lézardé sur la belle plage, nous décidons de nous installer dans un parc pour manger. On s'asseoit par terre et on commence notre repas mais très vite, on remarque que les gens qui passent nous regardent et esquissent un petit sourire de compassion. Ils doivent se demander ce qu'on fout là et limite avoir pitié de nous. C'est assez drôle. Julie me dit "mais en fait c'est peut être comme si on mangeait sur le rond point de la mairie de pontault !". Encore un bon fou rire. Nous on se sent bien. On est libres !

On retrouve ensuite des personnes rencontrées un peu plus haut sur notre route (airlie beach). Parmi elles, Manu, nous demande s'il peut voyager avec nous quelques temps car le couple avec lequel il est en van n'a pas les mêmes plans.

On se prépare donc une petite soirée sympa accompagnée de wraps et de goon (cubis de vin le moins cher ici..). Nous prévoyons de dormir dans un camping gratuit avec les tentes mais madame météo en a décidé autrement... Il s'est mis à pleuvoir comme vache qui pisse lorsque nous squattions une auberge pour prendre notre douche.

Nous voilà maintenant trois dans la voiture plus que chargée à ne pas savoir où nous allons passer la nuit. Tous les backpacks sont complets, hôtels trop chers...

Et c'est là que tout commence...

On décide de prendre la route à la recherche d'un endroit couvert pour dormir dehors... Des vrais sans abris ! Finalement on réussi à trouver une terrasse de café fermé, couverte et face à une route mais où l'on peut s'installer sans être vus.

Et c'est ici que nous avons fait de cet endroit, notre maison pour la soirée. On a cuisiné un repas plutôt pas mal, incurgité une bonne quantité de vin dans nos BOLS en plastique (bah oui on n'a pas de verres !), parlé, ri, chanté, immité l'aristocratie british, dansé sur Edith, dans la rue, couru autour d'un rond point... Bref passé une soirée tellement simple mais vraiment merveilleuse. Seule touche négative : présence d'araignées énormes (comme j'ai jamais vu de ma vie) tout autour de la terrasse !

Puis, à 4h30, nous nous sommes dirigés vers la plage pour voir le lever du soleil et dormir un peu. Petit bain du matin, seuls dans la mer entourée des lumières du soleil levant c'était quand même bien sympa !

Bon après au niveau du dodo ça a été plus compliqué parce que même en étant à l'ombre, le soleil chauffe, les mouches piquent bref pas très reposant tout ça...

Décalage horaire, Fatigue accumulée, activités intensives (surf, marches), soirée bien arrosée et peu de repos = crise cette après-midi sur la plage lorsque j'ai voulu aller me baigner. Mon cœur s'est emballé (200 puls/min). Du coup obligée de faire appel au secours puis ambulance pour aller à l'hôpital. Malgré mon pauvre anglais, nous avons réussi à communiquer et j'ai été très bien prise en charge. Le médecin a même réussi à calmer la crise sans faire "la piqure qui fait peur", simplement en faisant un geste qu'il m'a montré (à essayer la prochaine fois). Cout de la journée : 300$ !

Bon du coup, ça m'a refroidi un peu, il m'a conseillé de voyager dans des endroits où il y a des hôpitaux etc.. Je vais déjà commencer par me reposer et on verra après ! Du coup ce soir, on se paye le luxe de dormir dans un lit dans une auberge et non pas dans la tente, histoire de récupérer un peu !

Leçon du jour : prendre son temps et se ménager est primordial quand on voyage !

💃

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :